Calculer le pointage – Cinqquilles

Pour savoir comment calculer le pointage en cinq-quilles, il faut d’abord savoir que la partie est constituée de 10 carreaux (tours). Chaque joueur lance trois boules par carreau, sauf s’il réussit un abat ou une réserve. Le cas échéant, il lance seulement une ou deux boules. Pour comprendre le système de pointage, il faut aussi connaître la valeur accordée à chaque quille, indiquée dans l’image ci-dessous.

Point values FR

Voici un exemple à partir du 5e carreau d’une partie. Dans le carreau 5, la joueuse obtient 5 points au premier lancer, 2 points au deuxième et 5 points au troisième, pour un total de 12 points. Au carreau 6, elle obtient 5 points à son premier lancer, 3 points au deuxième et rate son troisième lancer (aucune quille abattue). Ces 8 points sont ajoutés aux 47 points du 5e carreau et donnent un total de 55 points au 6e carreau. Au 7e carreau, elle fait tomber toutes les quilles au premier lancer, soit un ABAT (indiqué par un « X »). Lorsqu’un abat est réalisé, aucun autre lancer n’est effectué dans le carreau. Un abat vaut 15 points, mais ceux-ci ne sont pas comptabilisés tout de suite parce que les deux prochains lancers après un abat sont ajoutés au pointage. Le total des points n’est donc pas inscrit tout de suite.

Scoring 1

Au 8e carreau, la joueuse obtient 5 points à son premier lancer. À son deuxième, elle fait tomber toutes les quilles restantes, ce qu’on appelle une RÉSERVE (indiquée par « / »). En réalisant une réserve, la joueuse met fin au carreau. Un « 5 » et la barre diagonale « / » sont inscrits aux deux premières cases dans la partie supérieure du carreau. Maintenant que les deux lancers suivant l’abat au 7e carreau ont été réalisés, les points obtenus au 7e carreau peuvent être inscrits. D’abord, l’abat au 7e carreau vaut 15 points (toutes les quilles ont été abattues). À cela s’ajoute le score des deux lancers suivants (les 15 points obtenus au 8e carreau, soit 5 pour le premier lancer et 10 pour la réserve). Ainsi, l’abat au 7e carreau donne 30 points, qui s’ajoutent aux 55 points du 6e carreau, pour un total de 85 points au 7e carreau.

Scoring 3

Puisqu’une réserve a été réalisée au 8e carreau, le pointage du carreau ne peut être comptabilisé qu’après le prochain lancer. Une réserve vaut le nombre total de points obtenus dans le carreau (toutes les quilles abattues = 15 points), PLUS la valeur des quilles abattues au prochain lancer (au prochain carreau), qui s’adonne dans notre exemple à être 3 points. Ces 3 points sont ajoutés aux 15 points obtenus au 8e carreau pour un total de 18 points pour la réserve qui, une fois ajouté aux 85 points du 7e carreau, donne un total de 103 points au 8e carreau, tel qu’illustré ci-dessous. La joueuse obtient ensuite 5 points à son deuxième lancer du 9e carreau et 2 points à son troisième, pour un total de 10 points, qui sont ajoutés au total de 103 points du 8e carreau pour un score de 113 au 9e carreau.

Le 10e carreau est un peu différent des autres carreaux. Les joueurs ont droit à trois lancers peu importe leur résultat. Ainsi, si le joueur réussit un abat au premier lancer, les 15 points de l’abat sont ajoutés au pointage des deux prochains lancers. Pour revenir à notre exemple, la joueuse réussit un abat au premier lancer du 10e carreau. Le score du 10e carreau peut seulement être comptabilisé après les trois lancers. À son deuxième lancer, elle abat une quille no 3. Jusqu’ici, la joueuse a 18 points pour le dixième carreau. À son troisième lancer (le dernier de la partie), elle obtient une réserve (elle abat toutes les quilles restantes après repositionnement des quilles suivant le deuxième lancer). L’abat valait 15 points, auxquels s’ajoute la valeur des deux lancers suivants, soit 15 points. Le total pour le 10e carreau est de 30 points pour un score total de 143. L’illustration qui suit indique comment l’abat et la réserve ont été inscrits au 10e carreau.

Scoring 4

Voilà qui devrait élucider le système de pointage en cinq-quilles. Le marquage officiel est un peu plus complexe, puisque des termes et symboles sont rattachés aux configurations spécifiques des quilles.

Voici une brève description des termes et symboles employés pour désigner les configurations des quilles restantes après un lancer.

QUILLE DE TÊTE (indiquée par un « H » pour HEADPIN). Lorsque seule la quille de tête tombe au premier lancer dans un carreau, plutôt que d’inscrire la valeur « 5 » pour la quille abattue, on inscrit le symbole « H » pour préciser que seule la quille de tête a été frappée.

QUILLE DE COIN (indiquée par « L » ou « R »). On inscrit « L » (left) ou « R » (right) lorsque le premier lancer du carreau fait tomber toutes les quilles sauf la quille du coin gauche ou droit. Chacun a une valeur de 13 points.

AS (indiqué par « A »). Un as est inscrit sur la feuille de pointage lorsque la boule frappe la quille de tête ainsi que les deux quilles no 3 au premier lancer du carreau, laissant les deux quilles de coin debout. Le symbole « A » correspond à 11 points.

COUPURE (indiquée par « C »). Une coupure indique qu’au premier lancer d’un carreau, la quille de tête ainsi que les deux quilles d’un des côtés sont abattues (une quille no 3 et une quille de coin). Il peut s’agir de la quille de tête, la quille no 3 de gauche et la quille de coin de gauche OU de la quille de tête, la quille no 3 de droite et la quille de coin de droite.

ÉCART (indiqué par « S » pour SPLIT). Un écart se produit lorsqu’au premier lancer d’un carreau, le joueur fait tomber la quille de tête et une des quilles no 3. Ceci a pour effet de séparer les quilles et de rendre la réserve plus difficile à réussir.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest